Foodscaping c'est l'art de faire des jardins comestibles avec vos plates-bande et vos jardinières
 
Vous êtes un professionnel, inscrivez-vous ici !
 
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Foodscaping –  Vous caressez l’idée d’avoir un jardin en pot ou des plates-bandes comestibles?
 

Par Guylaine Audet N. D. naturopathe 
Je vous invite à me suivre via ma page Facebook Guylaine Audet Naturopathe

 

Le Foodscaping … une activité pour toute la famille

 

Cette nouvelle tendance que l’on appelle le Foodscaping a été développé surtout à la base en milieu urbain où l’espace et l’accessibilité à la terre sont plutôt rares. Pour ma part, j’ai toujours aimé planter des végétaux comestibles en pots, dans mes plates-bandes afin de me procurer des aliments frais, sains et accessibles durant l’été et l’automne. L’aménagement et la création de jardins comestibles sont l’art de cultiver des végétaux tels que des légumes annuels, des plantes et des arbres fruitiers, des fines herbes et des fleurs comestibles. La sélection et l’achat de petits plants ou de graines est tellement personnel a chacun et pour ma part, je sélectionne ce qui me fait vibrer, m’inspire et ce que mes enfants adorent manger! Si l’on souhaite s’aventurer dans la découverte et le plaisir de nouveaux aliments, le choix ne manque vraiment pas et le plaisir est exponentiel!

Pour ma part, j’ai le bonheur de partager cette aventure avec toute ma famille et particulièrement avec Florent mon fils. Il porte bien son nom et je l’ai choisi, car il est né au printemps en même temps que les fleurs et il adore jardiner. Chaque membre de la famille participe au projet de près ou de loin. L’achat de nos graines et de nos plants biologiques se fait au mois de mai. On peut commander en ligne chez certains fournisseurs  ou directement chez le producteur de notre région. Nous achetons de la bonne terre et ajoutons du compost et de l’engrais naturel pour certaines variétés de végétaux. Mon conjoint tourne la terre, ajoute la nouvelle et agrandit le jardin chaque année de quelques mètres…

Moi et Florent plantons nos semences et nos plants uniquement après la pleine lune de mai pas avant, car sinon le froid peut détruire en une nuit tous vos efforts! J’ai vécu cette déception l’an dernier, ayant trop hâte de planter j’ai malheureusement devancé ma pleine lune du mois de mai et la gelée m’a fait perdre la moitié de mes plants. Il a fallu que je couvre ce qui avait survécu pendant plusieurs jours.

Le nettoyage des mauvaises herbes se fait naturellement entre chacun des membres de la famille. Pour ma part c’est une opération qui me permet de décrocher du quotidien, d’observer la nature et qui me permet d’être en contact avec la terre. Je trouve cela relaxant et j’aime l’odeur de la terre. C’est ma méditation au quotidien !

La nature est abondante, généreuse et d’une beauté incroyable!

Fraisier en pot

Fraisier en pot

Ce qui m’émerveille à chaque fois, c’est la beauté et l’intelligence incroyables du monde végétal. Plusieurs plantes comestibles comme la bette à carde, les fraisiers, le kale, le chou noir, l’origan, le chou marin sont magnifiques et décoratifs. Je m’amuse à planter des fleurs comestibles comme la violette, les capucines ou la lavande avec mes plants comestibles, ce qui ajoute une touche amusante, esthétique et colorée. De plus, j’ai choisi de mettre en pot des concombres, de la bette à cadre, des petites tomates en grappe et des belles courges. Les fleurs mauves et jaunes sont magnifiques et je pourrai ajouter ces futurs légumes à mes salades estivales incluant la bette à cadre. J’aime l’idée de mettre en pot les fines herbes et je les plante aussi dans mon jardin. Je garde toujours quelques pots près de ma porte extérieure les rendant accessibles. 

La citronnelle et la menthe sentent vraiment bon et je suis en amour avec elles, car dans mes salades, avec les fraises c’est assez fou comme synergie au niveau des essences! La menthe je la garde en pot, car elle se multiplie au sol et croyez-moi cela peut devenir assez envahissant. La citronnelle est un chasse-moustiques assez intéressant lorsque l’on active son feuillage. J’ai récemment ajouté de petits arbustes me donnant de jolis petits fruits riches en antioxydant comme la gadelle et la groseille. Un rêve que je caressais depuis longtemps. Avis pour les débutants, je les recouvre de filets de protection, car l’an passé, à la grande déception de Florent, les oiseaux de mon quartier les avaient dévorés! Déception totale face à cette situation. Prunes, cerises et toutes nos poires ce sont envolées en quelques jours. 

 

 

 

 Les bienfaits pour l’environnement
 

J’aime décorer mon environnement extérieur tout en profitant de celui-ci pour me nourrir sainement et me faire plaisir. J’ai décidé pour la première fois cette année de suspendre des fraisiers en pots chez moi et devant mon commerce, au lieu de mes traditionnelles fleurs annuelles. Quelle excellente idée! J’adore récolter mes belles fraises tôt le matin avant d’aller au travail. C’est beau et bon. Je les incorporer à mon déjeuner et le soir, en revenant de mon travail je récolte à nouveau pour les ajouter à ma salade quotidienne.

6 rue saint-Joseph, Mont-Saint-Grégoire

Les Soins Corporels l’Herbier

Les raisons pour lesquelles j’ai décidé de suspendre des fraisiers en pots devant mon commerce Les Soins Corporels l’Herbier est simple, fini le gaspillage des annuels et on récolte de beaux fruits pour notre santé le midi au travail en plus de replanter ces fraisiers sur mon terrain et celui des employés pour l’été suivant. Les clients de mon village ayant des enfants aiment bien l’idée et tous peuvent se servir dans nos fraisiers suspendus! Cette année, je pourrai alors récupérer et planter mes fraisiers au sol avant l’hiver et tout doucement me bâtir un méga champ de fraises sur mon terrain!

Florent, mon fils me partageait d’autres avantages de notre jardinage autres que celui de s’amuser et de bien se nourrir. Cela permet aux papillons et aux oiseaux de se nourrir, aux abeilles de polliniser et on contribue à l’enrichissement du sol! Je trouve son point de la vue fort intéressant. J’aime moins nourrir les oiseaux, mais j’aime bien l’idée de donner un coup de pouce à la biodiversité et de contribuer à la santé de la faune et de la flore. 

Je termine en vous souhaitant un bel été avec beaucoup de plaisir et d’abondance!

Guylaine Audet, Naturopathe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *